Christine de Pizan, féministe chrétienne

Lu dans famille chrétienne ( n° 1825 du 5 au 11 janvier 2013)
Un article de Michel Rouche professeur émérite à la Sorbonne.

Christine, fine érudite, nous sommes au XV° siècle, se bat pour l’éducation des femmes, leur liberté, leur égalité, leur place dans la cité et leur rôle pédagogique auprès des hommes .

Christine_de_Pisan_and_her_sonFille d’un médecin astronome italien au service de Charles V, elle vint à Paris à l’âge de 4 ans. Mariée à 14 ans ,veuve à 25, avec trois enfants à sa charge, elle transforma son veuvage en métier d’écrivain pour gagner sa vie grâce à sa plume …..
Elle réclame pour toutes les femmes, quelle que soit leur condition sociale, une éducation à la vertu qui soit proprement féminine …..La science morale fera de chacune l’associée de son mari. La science politique leur sera utile pour administrer les terres et les revenus du château quand le mari est absent, la maison quand le marchand est au loin . C’est pourquoi il vaut mieux qu’elles apprennent les mathématiques plutôt que le latin….. Elle insiste sur l’égalité de nature entre les deux sexes. Il faut donc que la femme reçoive la même éducation que celle de l’homme…..
« La femme est la compagne naturelle de l’homme . Il est construit par elle…. »

Bachi-Bouzouk

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.