L’impressionnisme en Normandie

expo DiorC’est dans le cadre du festival de l’impressionnisme en Normandie que s’inscrit la nouvelle exposition au musée Christian Dior à Granville (50400 Manche)

 Christian Dior avait la passion des jardins, témoin le jardin de la villa des Rhumbs, sa maison d’enfance, transformée en musée en 1997.

Christian Dior est resté marqué par ce jardin, sa pergola, sa roseraie, sa superbe vue sur l’océan. Plus tard, il a d’ailleurs toujours choisi des maisons avec jardin et points d’eau comme le montrent les photos exposées dans le jardin d’hiver.

Face aux photos représentant Claude Monet à Giverny près du bassin aux nymphéas, Christian Dior se tient près du bassin des Rhumbs ; Camille Pissaro,  Auguste Renoir, Paul Cézanne, Edgar Degas sont photographiés dans leurs jardins  qu’ils se plairont à peindre. On peut même voir au musée la brouette de Christian Dior estampillée CD et son chapeau de paille !! En 1947, dès sa première collection Christian Dior parle de ligne corolle, en 1953 ce sera la ligne tulipe. Le choix des imprimés, le nom des robes (robe muguet, robe rose pompon, robe jardin de curé,robe fête des roses) sont autant de clins d’œil à la nature que n’auraient pas reniés les impressionnistes.

L’exposition engage donc un dialogue entre la mode de Christian Dior et de ses successeurs avec l’univers impressionniste représenté ici par de nombreux tableaux de Renoir, Monet et Berthe Morisot.  Une très belle scénographie de Frédéric Beauclair met d’un côté les robes pour la campagne dans un cadre de verdure et de l’autre celles pour la plage posées sur du sable. Les imprimés évoquent les fleurs des jardins et des champs mais aussi les couleurs du ciel, des nuages,  de la mer, si chers aux Impressionnistes. Chapeaux, souliers, lingerie, colliers sont autant d’accessoires coordonnés à toutes ces robes « impressionnistes » et qui subliment  la beauté feminine ,comme l’ont fait les impressionnistes dans leurs tableaux.

Au premier étage sont évoquées les sources d’inspiration de Christian Dior avec les robes à crinolines et tournures que portaient les élégantes de Granville .Une vitrine reproduit une visite chez la modiste, une autre la femme à sa toilette avec la lingerie, le serre-taille, le corset qui construisaient la nouvelle silhouette de la femme.

Au second étage  sont le monde des danseuses de Degas  avec leurs tutus et le monde des grands bals. C’est l’occasion de revoir les somptueux modèles de John Galliano en 2007 pour fêter les 60 ans de la maison Christian Dior et les 10 ans de Galliano chez Dior ; Ces robes  portent les noms de Monet, Manet, Renoir, et Seurat !!

la villa des Rhumbs

la villa des Rhumbs

L’exposition se poursuit dans le jardin avec un parcours olfactif orchestré par François Demachy, le parfumeur –créateur de Christian Dior Parfums .Peintres et parfumeurs, couleurs et odeurs vous rappelleront que dès le début Christian Dior a souhaité créer des robes et des parfums car pour lui tout était lié.

Puisque nous sommes face à la mer, bonne visite… mille sabords !!

Publicités
Cet article a été publié dans A voir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.