Méfiez-vous de la France bien élevée

C’est le titre en forme d’avertissement que Gabrielle Cluzel donne à son petit livre paru avant l’été aux éditions Mordicus.

Mordicus, c’est dire que noMéfiez-vous...us avons à faire à des gens convaincus et c’est bien le cas de Gabrielle Cluzel

Ecrivain, journaliste et non moins mère de famille nombreuse, cette jeune femme nous refait ici l’historique de ce soulèvement populaire aussi énorme qu’inattendu qui au Printemps s’est opposé à la loi Taubira sur le « mariage des homosexuels ».

Enorme et inattendu car les manifestants sont venus à titre individuel, ils n’appartiennent ni à un parti politique ni à un syndicat ni à aucun lobby.

D’habitude ils ne bougent pas, nous dit  Gabrielle Cluzel, c’est la France bien élevée.

« La France qui ne fait pas de bruit, la France qui ne veut pas déranger, celle qui bosse et paie ses impôts sans moufeter…La France dont on ne parle pas au « 20 h » parce que ses enfants ne dealent pas…ne brulent pas les voitures et ne cassent pas la gueule des profs ».

Aussi, si vous n’avez pas suivi, si vous ne vous êtes pas senties concernées, c’est le petit opuscule qu’il vous faut:  30 pages, 4,95 € parce que… la France bien élevée c’est aussi la France qui commence à en avoir largement assez!!!

Alors  vous ne pourrez plus dire qu’on ne vous a pas prévenues.GC

 

Gabrielle Cluzel est aussi l’auteur de deux recueils de nouvelles « Rien de grave » et « Un soupçon d’imprévu ». Elle collabore, entre autres, au site « Boulevard Voltaire » (www.bvoltaire.fr)

Haddocka

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.