Vietnam au feminin

Nous vous avons parlé du rôle magnifique des femmes en particulier en temps de guerre.

Voici un autre regard sur la grandeur des femmes vietnamiennes à l’arrivée du communisme dans le Sud Vietnam, à partir du premier roman de Kim Thuy , »Ru »

(livre de poche).                                     ru

« On oublie souvent l’existence de toutes ces femmes qui ont porté le Vietnam sur leur dos pendant que leur mari et leurs fils portaient les armes….Quand les hommes sont sortis de la jungle et ont recommencé à marcher sur les digues autour de leurs rizières, les femmes ont continué à porter le poids de l’histoire inaudible du Vietnam sur leur dos ».

Ce livre n’est pas un hymne à la femme à proprement parler. Mais à travers ses souvenirs épars et un peu désordonnés de cette période de l’histoire vietnamienne qu’elle a vécue adolescente, Kim Thuy décrit de façon très touchante le courage et la noblesse de ses aïeules.

Petit roman aux chapitres courts qui se lisent donc vite et qui s’emporte facilement à la plage ou dans le sac à dos.

Pour celles aussi qui ne pourront voyager qu’en chambre…Dépaysement intelligent assuré.

Sapajou

 

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.