La petite fille à la balançoire

Elle s’appelle Frédérique Bedos et livre ici un témoignage poignant.

Une balançoire pour une petite fille qui n’a rien, c’est déjà le bonheur mais c’est toute la vie de Frédérique qui balance entre le meilleur et le pire.

Balance entre mère aimante et mère à la dérive

Balance entre mère génétique et mère adoptive_la_petite_fille_a_la_balanoire_frederique_bedos_christophe_bougnot

Balance entre squat et belle maison pleine d’enfants

Balance entre misère et sunlights des plateaux télé

Alors comment arrêter la balançoire et toucher la terre ferme? Frédérique le dit elle-même: l’Amour m’a sauvée.

L’amour simple et combien généreux de sa famille d’accueil  lui a donné le point d’ancrage qu’elle n’avait pas et l’envie de faire connaitre ces gens ordinaires qui font des choses extraordinaires et dont personne ne parle.

Elle espérait, forte de ses relations avec les chaines de télévision, produire une émission qui raconterait ces vies ordinaires. Son projet ne semble pas avoir encore complètement abouti mais on peut voir déjà certains reportages sur son site:

http://www.leprojetimagine.com

Haddocka

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.