Exposition « Les années 50, la mode en France 1947-1957 »

Le palais Galliera sert une nouvelle fois d’écrin à une superbe exposition sur la mode des années 50.annees50_galliera-6661

La date de 1947 n’est pas due au hasard, puisque c’est l’année du premier défilé de Christian Dior qui imposera son « New-Look », selon l’expression d’une journaliste américaine, et 1957 est la date de la mort de Christian Dior.

C’est aussi la sortie de la Seconde Guerre Mondiale, pendant laquelle les femmes, imaginatives, se bricolaient des vêtements fonctionnels à bon marché dans des doubles rideaux ou des vêtements militaires…Mais Christian Dior ne fut pas le seul couturier de cette décennie, car nombre de couturiers talentueux, représentés dans cette exposition, avaient ouvert leur maison bien avant la Seconde Guerre Mondiale (Jacques Fath ouvre sa maison en 1937, Balmain également, Balenciaga, Carven, madame Grès, Lanvin, Schiaparelli, Vionnet …).

Les nombreuses couvertures de « Paris-Match » puis de  » Elle » montrent combien les parisiennes, après la guerre, aspiraient à retrouver l’élégance dont elles avaient toujours fait preuve. Cette exposition nous fait rêver grâce à ces merveilleux tailleurs, ces robes d’après-midi, de cocktail et de soirée.

Elle nous renvoie une image de la femme très différente de celle d’aujourd’hui, et nous montre bien combien la société a changé : la femme a quitté son foyer pour rejoindre l’univers masculin des bureaux, elle a cherché son indépendance et sa liberté par son travail, les occasions sont moins nombreuses de porter ces robes de soirée puisque même à l’Opéra de Paris, on peut venir en « jean », ce qui n’est pas le cas à Londres, Milan ou Vienne !

Mais à voir le succès de cette exposition, force est de constater que les femmes s’extasient devant la splendeur des tissus et la coupe des vêtements et rêvent peut-être même de retrouver, le temps d’un dîner ou d’une soirée la féminité et l’élégance sublime de ces années 50. Mais, de toute façon, à chacune d’inventer sa façon de se sentir belle, en pantalon, jupe ou robe. Comme je vous l’ai déjà dit, l’élégance est dans le choix des vêtements qui correspond à sa silhouette et surtout à sa personnalité.

Allez vite au Palais Galliera avec vos filles et vos petites filles pour leur donner le goût du beau, de l’élégance et les faire rêver. C’est tout de même mieux que les poupées Barbie !

Palais Galliera, 10 rue Pierre Premier de Serbie, 75016 Paris métro Alma ou Iéna ,bus 63
Exposition jusqu’au 2 novembre,
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18H.Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.
Fermé le lundi et les jours fériés.

Nota bene : Un tarif plein acheté au cinéma Le Grand Action (5 rue des écoles,75005) permet de bénéficier d’un tarif réduit au palais Galliera pour cette exposition, et réciproquement, un billet acheté au Palais Galliera donne droit à un tarif réduit au cinéma le Grand Action pour une séance.
Tous les vendredis à 20H : 3 octobre :Voyage en Italie de Rosselini,avec Ingrid bergman
10 octobre : la main au collet de Hitchcock avec Grace Kelly
17 octobre : pain, amour et fantaisie de Comencini avec Gina Lollobrigida
24 octobre : Une place au soleil de Stevens avec Elisabeth Taylor
31 octobre : Et Dieu… créa la femme de Vadim avec BB.

Cycle de films qui met en valeur l’âge d’or de la Haute Couture française qui n’a cessé d’inspirer les cinéastes.

Mille sabords

Publicités
Cet article a été publié dans A voir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.