Sainte colère

Scandaleuse la publicité faite pour la série télévisée « Ainsi soient-ils saison 2 ».

ainsi soit-il

Parue dans le quotidien Metro News gratuit du Jeudi 2 Octobre 2014, on y voit sur la page de gauche un portrait de la Sainte Vierge, douce, humble, les yeux baissés, le visage tâché de sang, comme si les blessures du Christ crucifié l’avaient éclaboussée..ainsi 2.(Interprétation jamais établie par les Ecritures, mais bon!), et sur la page de droite s’abreuvent à un bénitier surmonté d’une croix et rempli d’eau bénite TROIS RATS!!! C’est une offense publique et manifeste à la religion catholique et à la religion chrétienne.

Mille sabords!

Alors…Pour vous laver les yeux et consoler votre âme, direction: le Musée Jacquemard André qui, jusqu’au 19 Janvier 2015, consacre une exposition au « Pérugin, maître de Raphaël ».

Pas de Vierge salie, mais des Vierges à l’enfant toutes de tendresse pour Jésus peint pour la première fois comme un enfant.

Autour d’une cinquantaine de toiles prêtées par le Louvre, le Vatican et les musées de Washington, de Londres et de Florence, nous découvrons la production « del divin pintore » comme l’appelaient ses contemporains.perugin

Pas de rats dans les bénitiers non plus…

Le pape Sixte IV qui fit appel au Pérugin en 1479 pour coordonner les travaux  de la chapelle Sixtine aurait certainement mis à l’index un peintre se livrant à ce genre de blasphème.

O tempora, O mores…

Mais appliquons-nous à ne regarder que le beau!

Sapajou.

Publicités
Cet article a été publié dans A voir, Billets d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.