Timbuktu

tumbuktu2

Bouleversant….

Et d’une beauté inouïe.

Je veux parler du dernier film d’Abderrhamane Sissako              « Timbuktu ».

Le sujet est d’une brûlante actualité puisqu’il s’agit de l’application de la charia dans un petit village malien conquis par les islamistes.

Tout respire le bonheur dans ce village de tentes plantées dans le sable et tout est beau. L’un de ces campements abrite Kidane, sa femme Satima, leur fille Toya et Isaan leur petit berger de 12ans. Ils sont heureux et leur vie s’écoule paisiblement jusqu’à l’arrivée des islamistes qui interdisent jeux de ballon, musique ou même chansons fredonnées le soir tombé quand on se retrouve entre amis.

Kidane et sa famille parviennent à vivre dans ce climat de terreur grandissant jusqu’au jour où son petit berger ne peut rattraper l’une des vaches du troupeau qui, en allant boire au fleuve, détruit les filets d’un pêcheur qui tue cette bête. Kidane part s’expliquer avec son voisin et le tue par accident.

Tout s’enchaîne alors. Kidane est arrêté et de la douceur familiale passe aux mains de guerriers brutaux qui, au nom d’Allah, commettent l’insupportable.

Ce film est non seulement bouleversant par l’actualité du message transmis mais aussi par la beauté des prises de vue: les couleurs des tissus, les femmes et leur regard si profond, ces dunes de sable où sont plantées les tentes , les scènes au bord du fleuve, tout ceci évoque un contexte biblique superbe.

Magnifiques acteurs, très beau cinéma.

Hélas, ce n’est pas que du cinéma….

A voir et à revoir.

xxxxxx

Sapajou

Publicités
Cet article a été publié dans A voir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.