Entre ciel et mère

imageJoli titre pour cette histoire de Marine Bayer, jeune femme ordinaire au destin hors du commun que nous conte Jean-Marie Le Méné dans un ouvrage paru aux éditions du Rocher.

Née en Bretagne en 1974 elle va lutter pour réussir son rêve d’enfant, devenir pilote, dans un monde où ce métier n’est encore guère ouvert aux femmes… Elle réussira et obtiendra son brevet à 17 ans malgré les réticences de ses parents qui sentant qu’ils ne pouvaient la décourager de voler tant sa passion était forte, lui suggèreront plutôt de s’orienter vers une carrière d’hôtesse de l’air! Et paradoxalement elle pourra financer ses cours de pilotage grâce à des concours de miss qu’elle remportera haut la main…

C’est dans la Marine Nationale, milieu on ne peut plus masculin qu’elle devient pilote d’hélicoptère, faute d’avoir pu intégrer, malgré des aptitudes certaines, la chasse qui n’a réellement été ouverte aux femmes que quelques mois plus tard. Et elle embarque sur la Jeanne d’Arc « mythe absolu du marin ».

Au cœur du cyclone Mitch en 1998 où elle participe aux secours envers les populations du Guatemala et du Honduras , ou sur les côtes de la Somalie en 2008 lorsque, à bord de son hélicoptère elle contribuera à la capture des pirates qui ont pris en otage le Ponant, elle vit des aventures extraordinaires et palpitantes mais aussi dangereuses et risquées . Entre ces deux missions, elle se marie à un pilote de chasse, puis part en Polynésie sur un autre navire où elle découvre à la fois le paradis et l’enfer puisqu’elle sera harcelée par un supérieur hiérarchique, les choses ne sont jamais simples quand on est une jolie femme au milieu d’hommes!!!
Avec son mari, elle décide alors de s’installer en Bretagne où ils obtiennent tous deux une affectation qui pourrait leur apporter plus de stabilité .

De fait ils auront trois enfants en quatre ans. Mais l’action manque à Marine qui n’est plus qu’instructeur pilote d’ hélicoptères et son mari est souvent absent… le fossé se creuse jusqu’au divorce juste avant son deuxième embarquement sur la Jeanne d’Arc.

Entre ombres et lumières, joies et désillusions, Jean-Marie Le Méné nous fait découvrir le parcours de cette femme d’exception qui comme beaucoup de ses contemporaines a du jongler entre des désirs contradictoires, faire des choix impossibles et payer cher le prix d’une liberté qui parfois emprisonne .

Aujourd’hui, après 15 ans de Marine Nationale, elle a décidé de devenir infirmière pour rester auprès de ses enfants qu’elle élève seule….tout en rêvant sans doute toujours de s’envoler vers d’autre horizons plus lointains ….

Bachi Bouzouk

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.