Pour monter vers Pâques

Oser être soi-même

Jean Marie Elie Setbon. Editions Salvator (150 pages)

Dans l’ Evangile de jean, au chapitre 4, le Christ est assis près du puits de Jacob à sychar en Samarie.             samaritaine

Survient une femme  et Jésus lui dit: « Si tu savais le don de Dieu ».

De la même façon Jean Marie Elie Setbon s’assoit à côté de vous  et vous dit: « Si tu savais le don de Dieu »

Ce don, le don suprême, c’est son propre fils qui, s’abaissant à notre humaine nature, nous fait participants de sa Divinité.

« A tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné  le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jn1,12)

Pour ce juif converti, « être enfant de Dieu, c’est finalement être soi-même, ce pour quoi on a été créé ».

« Plus nous sommes divinisés, plus nous sommes en mesure d’être nous-mêmes«  et ce qui nous fait enfant de Dieu, c’est le baptême.

Le baptême ne nous délivre pas du vieil homme qu’il faut aimer lui aussi car le Christ n’est pas venu pour les forts mais pour les faibles.

« Le vrai combat oppose à présent notre nature d’enfant  de Dieu, ce nouvel homme qui est en nous et qui est appelé à se diviniser toujours davantage et notre vieil homme ».

Mais ce livre ne s’adresse pas qu’à ceux qui cherchent, il s’adresse aussi aux catholiques de longue date, à ceux qui sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits, qu’avons-nous fait des promesses de notre baptême?

Et Jean Marie Elie Setbon nous pose la question:

 » qu’est ce qui vous anime, vous catholiques, vos relations sociales ou vos relations fraternelles avec vos frères chrétiens? ».

« Osons être nous-mêmes, soyons enfants de Dieu ».

« Bien sûr qu’il faut vivre en société mais cela ne signifie pas qu’il faille en subir la pression, se calquer sur le groupe le laissant ainsi orienter nos choix et décider à notre place! Autrement il n’y aurait jamais eu Saint Paul…A cause de nos peurs, nous refusons de laisser Dieu nous construire. Nous préférons nous construire tout seuls, avec nos propres forces, notre propre intelligence et nos propres facultés même si, en même temps, il nous arrive de demander des guérisons ou la grâce ».

Jean Marie Elie Setbon a un regard neuf sur l’Eglise et son constat doit nous consterner.

Qu’avons -nous à offrir à ceux qui choisissent l’Eglise catholique, apostolique et romaine?

Seulement des désillusions?oser être soi-même

Chrétiens ou non, ce livre est une invitation a une vie plus authentique, une méditation, une remise en question.

Haddocka

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.