Hoà

 Est-ce un roman? – ouihoa

Est-ce une histoire vraie? – oui

Une histoire vraie à peine romancée car ce n’est pas la peine.

Jean est un bon garçon. D’un bon milieu, il a fait de bonnes études, et à la veille d’exercer son métier d’avocat, il veut prendre du bon temps pour se livrer à sa passion: la chasse.

Il a aussi un oncle et parrain, missionnaire jésuite aux confins du Cambodge et de la Thaïlande, qui, apprenant que son filleul a pris une année sabbatique, lui adresse une longue lettre qui se termine ainsi:

…J’ai besoin de garçons comme toi, il y a tant à faire…Un jeune homme vigoureux, à l’esprit débrouillé ferait bien notre affaire…ça cogne de temps en temps, les vietnamiens bombardent nos malheureuses ouailles…

Et Jean est parti.

Un « oui » qui devait l’engager bien au-delà de son année sabbatique…

La suite est à découvrir.

Yves Méaudre est depuis 1988, directeur général de l’association « enfants du mékong » qui vient en aide aux réfugiés de l’Asie du Sud-Est chassés de leur pays par le communisme et la guerre.

Si ce récit n’est pas autobiographique, il y a quand même certainement beaucoup de la propre expérience de l’auteur dans ce livre touchant. Encore un bel exemple d’une vie donnée. A mettre entre toutes les mains.

Dominique Martin Morin Editeur 2011. 254 pages

Haddocka

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.