Saskia

rembrand-4Rappelez-vous: Victoria Dubourg… Il y a quelque temps, je vous faisais part de mon admiration pour cette femme, épouse de Fantin-Latour, qui l’avait beaucoup inspiré et entouré.

Aujourd’hui, c’est à Saskia que je voudrais rendre hommage tout en vous incitant à aller voir la belle exposition sur Rembrandt au Musée Jacquemart André.

La destinée de cette femme n’est pas aussi belle. Elle est même triste. Mais on ne peut parler de Rembrandt sans évoquer Saskia rencontrée chez un marchand de tableaux en 1632 et qu’il épouse en 1634. Ils auront quatre enfants. Trois meurent en bas âge. Seul survit Titus, « le fils adoré », dont vous pourrez admirer le portrait plein de tendresse « Titus lisant ».rembrand-3

C’est un an jour pour jour après la naissance de ce dernier enfant, en 1642, à l’âge de 30 ans que Saskia meurt du typhus très probablement. C’est un chagrin immense pour Rembrandt qui aura vécu avec elle les huit ans les plus sereins de sa vie. Sa beauté ne correspond peut-être plus aux canons d’aujourd’hui, mais une cinquantaine de portraits,  dont  « Saskia en Flore » présenté à l’exposition, nous présentent une jeune femme douce, simple, coquette. Souvent vêtue de magnifiques tissus, elle témoigne de l’attrait de Rembrandt pour ces soieries superbes qui arrivaient à Amsterdam grâce à la Compagnie des Indes et pour l’acquisition desquelles, entre autres, il se serait ruiné. Il aimait en habiller ses modèles, tel ce  « vieil homme en costume oriental « .

Saskia décédée et après une liaison malheureuse, Rembrandt épouse l’une de ses servantes Hendrickje Stoffels dont on peut également admirer plusieurs portraits. C’est elle qui va s’associer à Titus pour protéger Rembrandt de ses créanciers. En effet, après avoir connu la richesse liée à ses ventes de tableaux, Rembrandt affronte la faillite et va mourir dans le plus grand dénuement en 1669. Il est enterré dans une tombe anonyme..

Qui dit Rembrandt, bien sûr, dit  « clairs-obscurs ». Vous pourrez admirer cette superbe  technique à travers de beaux portraits ( Docteur Arnold Tholinx), des auto-portraits  (Rembrandt en aurait peints quatre vingt durant sa jeunesse comme sa vieillesse), des scènes bibliques ( magnifique « fuite en Égypte« ,rembrand-5 « le repas des pèlerins d’Emmaüs« ) ou des tableaux historiques. Ne cherchez pas la ronde de nuit, elle n’est pas présentée. Mais vous serez étonnées par  « Scène d’histoire » où notre peintre campe dans des ruines antiques des personnages en habits du XVII° siècle!

Très belle et intéressante exposition donc sur Rembrandt Van Rijn. Rembrandt est un prénom pour celles qui, comme moi, l’ignoraient!

Musée Jacquemart André. Jusqu’au 23 Janvier 2017.

Sapajou

Publicités
Cet article a été publié dans A voir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.