Lion

Lion, un film de Garth Davis, 6 nominations aux oscars dont celui de meilleur film, est tiré d’une histoire vraie.

lion-2Saroo (Sunny Pawar), se retrouve perdu à 5 ans à Calcutta, ville de plusieurs millions d’habitants, ville  aux mille dangers, parfois suggérés, parfois montrés. Face à la violence urbaine, face à la perversité des hommes, Saroo nous émeut par son courage, son intuition, sa sensibilité, son esprit vif, son intelligence qui le feront sortir du lot d’enfants recueillis dans un orphelinat.

Adopté par un couple d’Australiens (Nicole Kidman et David Wenham  sont merveilleux), lion-3il devient un étudiant brillant. Mais, avec le temps, avec l’âge, Saroo, qui a maintenant 25 ans,  est taraudé par le désir de revoir sa vraie mère, qu’il a connue, aimée, et jamais oubliée. Ce désir devient une obsession presque maladive, au détriment de l’amour immense que lui portent ses parents adoptifs, au détriment de ce « frère » adopté comme lui, aimé malgré ses douloureux problèmes psychologiques, au détriment de l’amour profond qu’il a découvert auprès d’une étudiante.  Saroo, promis à un bel avenir, n’arrive plus à dormir, obnubilé par le désir quasi viscéral de revoir sa mère chérie.

Le film traite avec une grande sensibilité ce délicat problème de l’adoption, la peur de faire de la peine aux parents adoptifs, le désir de retrouver la chair de sa chair, celui de retrouver les racines que chacun porte en lui  sans compter l’expérience vécue de deux civilisations différentes. Sublimé par une superbe musique ce film n’est pas dénué de suspense, on tremble avec Saroo, on rit et sourit avec lui.

lion-4Cette quête interminable finit par porter ses fruits et on pleure de bonheur au moment des retrouvailles, mais je  vous laisse découvrir pourquoi ce film s’appelle LION.

Mille sabords

Publicités
Cet article a été publié dans A voir. Ajoutez ce permalien à vos favoris.