Impressions de voyage: Le métro de Moscou

20160907_213628Certes le métro de Moscou se visite comme un musée.

On descend dans les profondeurs de ce « Palais du peuple » comme aimaient le confier les résidents du Kremlin.

Sol de marbre, grandes fresques au plafond,  mosaïques sur les murs exaltant les vertus du travail, de l’agriculture,  de la patrie, de la fécondité…mais je voudrais  écrire ici ce qui m’a le plus marquée. 20160907_215014

20160907_215300Aucune place pour la publicité, c’est reposant. Aucun tag non plus. Pas de mendicité dans les wagons, (il n’y en a pas non plus dans la rue !), pas d’accordéon, ou autres, pas de blabla…Pas de cris non plus. Tout le monde se respecte en silence. Pourtant il y a beaucoup de jeunes mais ils sont habillés correctement et se tiennent comme des adultes. Pas d’anneaux dans le nez ou les sourcils, pas de cheveux longs et gras, pas de baskets avachis ni de jeans troués. Bref une jeunesse comme chez nous avant et qui se retrouve partout en ville…Une jeunesse studieuse et qui veut travailler. Pas de racket non plus et pas besoin de wagons roses réservés aux femmes comme à Londres. Ici on se sent en sécurité.

Et ce qui m’a marqué le plus est le contrôle des  billets : 3 ou 4 personnes  par station surveillent le passage des voyageurs en haut des escaliers mécaniques et 2 en bas, bien installés dans leur cage de verre.

Contrôle naturel et systématique. Personne ne saute par-dessus les barrières, personne ne se  retrouve devant une armada de contrôleurs souvent débordés par le flux des voyageurs. Ici rien de tel.

Et pourtant Moscou est une ville de 12 millions d’habitants, son  métro est le plus fréquenté du monde après Tokyo, 6,82 millions de voyageurs par jour, 203 stations, 12 lignes, 339 kms de voies.metro-moscou

Tout se fait dans l’ordre, le calme et la discipline bien comprise, trois vertus que l’on aimerait retrouver dans le métro parisien!

Les Russes auraient-ils un sens plus poussé du civisme ?

Ce qu’ils ont réussi à faire chez eux, ne pourrions-nous pas le faire aussi chez nous?

Mille sabords

 

Publicités
Cet article a été publié dans Billets d'humeur, voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.