Le pouvoir au féminin: Marie-Thérèse d’Autriche, l’Impératrice-reine

Par Elisabeth Badinter aux éditions Flammarion

Concilier travail et vie de famille, un sujet contemporain auquel s’intéresse Elisabeth Badinter.

Mais l’intérêt de ce livre tient au fait que l’auteur prend pour exemple Marie-Thérèse d’Autriche (1717-1780) ce qui n’est pas si courant et mérite d’être signalé… En effet dès le XVIII° siècle, Marie–Thérèse, héritière des Habsbourg, règne sur un immense Empire, auquel elle n’était pas destinée et qu’elle entend bien préserver et transmettre.

De surcroît elle sera mère de 16 enfants en 19 ans dont Marie-Antoinette, future femme de Louis XVI.

Ce livre passionnant nous révèle la personnalité de cette femme: amoureuse toute sa vie d’un homme dont elle connaît les faiblesses mais qu’elle n’humiliera jamais, douée d’une puissance de travail et d’un grand sens diplomatique, elle a une passion pour la grandeur de son pays. Dans les épreuves, elle montrera courage, douceur et fermeté.

Sa foi religieuse forte qu’elle transmettra à ses enfants, la guidera pour traverser les épreuves familiales (elle perdra 6 enfants) et les revers militaires. Son âme de chrétienne l’incite à la clémence et au pardon. Elle consacrera sa vie entière à sa famille et à son pays.

Un bel exemple à faire connaître à toutes les futures générations.

Mille sabords

Publicités
Cet article a été publié dans A lire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.