Le marché aux esclaves

« D’après des ONG, plus de 4600 femmes yazidies sont portées disparues depuis l’offensive de Daech en Syrie et en Irak.
Dans les premières semaines, des otages arrivaient encore à contacter des associations décrivant des bordels où les femmes étaient traitées comme du bétail et où certaines étaient violées plus de trente fois par jour.
Mais désormais c’est le silence le plus total. D’après des témoignages de djihadistes, l’état islamique a fait de son trafic de femmes, un argument de recrutement, faisant miroiter aux nouveaux venus une abondance de concubines. »

Extrait d’un article du figaro.fr du 6 novembre 2014

http://www.lefigaro.fr/international/2014/11/06/01003-20141106ARTFIG00119-le-trafic-de-femmes-une-source-de-revenus-pour-daech.php

Mais peu de voix s’élèvent!

Plus facile de condamner l’esclavage des siècles passés que de s’attaquer à celui d’aujourd’hui!